Mairie

Mairie de Gambsheim

Mairie de Gambsheim

Se trouvant au centre du village, la Mairie est l’une des rares d’Alsace à être construite entièrement en pans de bois et surmontée d’un beffroi. Une première maison communale appelée « die Laube » fut la proie des flammes dans le grand incendie de 1717. La maison communale fut reconstruite au même endroit mais subit des dommages durant l’invasion de 1813-14. La mairie actuelle fut construite en 1823 et porte une inscription sur le poteau d’angle. Jusqu’en 1954, le rez-de-chaussée servait d’école. Le bâtiment subit des dommages en 1945 et perdit son clocheton à bulbe d’oignon. Véritable joyau de notre village, elle fut modernisée à l’intérieur en 2008 pour la rendre à la fois plus fonctionnelle et plus accueillante, ce bâtiment public fait la fierté de toute la population.

Les maisons à colombages

Malgré la centaine de demeures anciennes détruites en 1944-45, le village compte encore 75 maisons à colombages dont 3 du XVIIème siècle. La plus ancienne maison finement ouvragée porte la date 1674 et est l’œuvre d’un charpentier de l’Allgau.

Il existe encore 15 maisons reconstruites après le grand incendie de 1717 qui a réduit en cendres 34 fermes. La plus imposante de cette reconstruction est le restaurant « Au Soleil », ancien relais de la Poste aux chevaux de la ligne Strasbourg – Fort-Louis.

Une autre demeure impressionnante se trouve au 38 rue de la mairie. Elle comporte de mystérieuses statuettes sculptées dans les consoles d’un balcon aujourd’hui disparu.

La Mairie datant de 1823 est entièrement construite en pans de bois et surmonté d’un clocheton. Les maisons de la localité ont cette particularité de posséder (ou possédaient) un balcon ou une galerie et 29 d’entre elles sont gravées d’une inscription. 3 nouvelles demeures en bois furent construites dans les 15 dernières années dont la dernière en 2007.

Vous pouvez télécharger le circuit des maisons alsaciennes de Gambsheim (PDF)

Eglise Saints Nazaire et Celse et sa mosaïque

Conçue par l’architecte Fernand GURI, urbaniste de la commune après la Seconde Guerre Mondiale, l’église construite avec le gravier de notre sol dans un style sobre et dépouillé. L’intérieur est égayé par de très beaux  jeux de lumières des vitraux réalisés par WERLÉ de Haguenau. L’édifice religieux est caractérisé par son campanile séparé également en béton armé. La façade sud représente les quatre évangélistes sculptés dans le grès rose en 1961 par STENTZEL. Cette nouvelle église pouvant contenir 900 fidèles est située au centre de la grande agglomération et remplace celle de BETTENHOFFEN construite en 1763 dans un style baroque en grande partie détruite en 1944-1945. La première pierre fut posée le 9 mai 1954 et fut solennellement consacrée le 8 mai 1959 par son Excellence  Monseigneur WEBER, évêque de Strasbourg. Sur la grande porte occidentale figurent gravés dans le cuivre l’ancienne église de BETTENHOFFEN, la chapelle de GAMBSHEIM et la basilique Saint-Pierre de Rome.

La mosaïque

Œuvre  réalisée en 1993 par le mosaïste Gérard BRAND d’Obernai sous l’impulsion du curé de la paroisse Irénée VALACHIE. Elle représente le Christ ressuscité et les Saints Patrons de la paroisse Nazaire et Celse. Cette mosaïque de 70 m2 fut bénie par le chanoine Pierre ZIRNHELD à l’occasion du 40ème anniversaire de la consécration de l’église.

La Chapelle

Chapelle de la vierge douloureuse

Chapelle de la vierge douloureuse

La chapelle dédiée à la Vierge Douloureuse où l’on vénère aussi Saint-Quirin est le plus ancien édifice de la commune. Son chœur remonte au milieu du XVème siècle. Le linteau de la porte d’entrée est gravé de la date 1658 qui marque sa restauration après la Guerre de Trente Ans. Durant la Révolution, elle servit d’étable et de magasin à fourrage et fut rendue au culte après le Concordat. Sa fondation est nimbée de mystère et on lui attribue une légende. Sortie indemne du dernier conflit mondial, elle servit d’église paroissiale d’avril à septembre 1945. La chapelle contient une Piéta  et de beaux vitraux installés par la maison OTT en 1900.

lien vers la légende de la chapelle

La gare

gare gambsheim2016L’édifice en pierres de taille a un cachet wilhelmien propre aux nombreuses gares construites à cette époque. Elle date de 1875 et fut restaurée en 2008. La gare est située sur la ligne Strasbourg – Lauterbourg, fut inauguré le 24 juillet 1876 et ouverte le lendemain au trafic ferroviaire. Pour des raisons militaires, elle fut dotée d’une rampe de déchargement pour les wagons.