GAMBSHEIM SEDUIT L’EUROPE

Gambsheim peut se targuer de deux performances d’ordre politique et financier qui ont et vont marquer notre site rhénan partagé avec nos amis et voisins d’outre Rhin, la Stadt Rheinau.

En 2007, l’aménagement des espaces visiteurs de la Passe à Poissons, projet concrétisé avec des fonds européens couvrant la moitié de la dépense soit 500 000 euros.

Aujourd’hui, deuxième opération d’envergure tant attendue qui se finalise avec le franchissement sécurisé du Rhin pour piétons et cyclistes appelé les passerelles, à hauteur du barrage. L’Europe au titre des fonds INTERREG la cofinance également à raison de 50 %, soit 3 millions d’euros.

Ces deux équipements impulsés et portés par “Passage 309” notre association transfrontalière, ont été cités en exemple lors d’une rencontre internationale (France – Allemagne – Suisse) du Comité de Suivi des projets européens du Rhin Supérieur qui s’est tenue spécialement à Gambsheim, salle de l’EcRhin, le 12 décembre dernier.

Le Bürgermeister de Rheinau Michaël WELSCHE et moi-même y avons sensibilisé les instances présentes sur l’attractivité et le potentiel touristique de notre site rhénan. Nous avons dès à présent postulé pour l’éligibilité de projets structurants futurs d’initiative publique ou en partenariat public-privé.

Parmi eux :

Ø la valorisation touristique du complexe industriel (Ecluses – Usine hydroélectrique)

Ø la construction d’un nouveau bureau ou office de tourisme transfrontalier au milieu du Rhin

Ø la vitalisation de la restauration et le soutien à un projet d’hébergement hôtelier

Ø la création d’un parc paysager écotouristique intégrant l’Ill en rive gauche et plans d’eau en rive droite avec mise en valeur de la faune et flore rhénanes

La Présidente du Comité de Suivi, par ailleurs Présidente du Regierung’s Präsidium de Freiburg, Madame Bärbel SCHÄFER s’est montrée très attentionnée à notre ambition franco-allemande.

Voilà une des facettes de notre Porte de France qui concourt à

BIEN VIVRE A GAMBSHEIM

Un maillon d’une chaîne qui ne demande qu’à se compléter et par là-même renforcer les relations et l’amitié qui lient GAMBSHEIM à RHEINAU.

Cela pourrait se traduire par un prochain jumelage entre nos deux collectivités.

Hubert HOFFMANN